3 mois apres notre retour, nous avons effectivement repris une activité "normale", les retrouvailles avec la famille et les amis nous ont bien aidé á digérer le spleen des premiers jours, des premieres semaines. Nous avons redécouvert avec délectation ce qui nous manquait beaucoup Outre-Atlantique: les fromages et tous les bons produits français et bien sur le confort moderne.

Chacun vit le retour á sa façon et parle du voyage... ou pas...

Si quitter la société est compliqué, y revenir l'est tout aussi..3 mois apres notre retour, toujours pas de carte vitale, nous avons parfois l'impression des étrangers chez nous...

Les enfants se sont tres vite remis dans le bain, grâce á l'école et aux copains, aussi par le plaisir de retrouver tous les jouets oubliés...

Ils parlent du voyage en apercevant a la télé un endroit ou nous sommes allés, les photos n'étant pas encore triées...

Les parents eux sont en manque de soleil, de chaleur, et de découverte, alors s'il est encore trop tôt pour envisager quoi que ce soit, on garde dans un coin de la tête une porte entrouverte, et dans l'entrebaillement, c'est sur il y a une contrée lointaine...

Merci a tous !